Observatoire, Conservatoire, Laboratoire …

 « Par ailleurs, la formation porte trois dimensions indissociables.

La première, observatoire, est de mieux comprendre le travail de l’enseignant pour mieux intervenir, mieux l’aider.

La deuxième, conservatoire, a pour fonction de transmettre les savoir-faire du métier. Les chercheurs, les formateurs ont une fonction de mémoire d’identifier et de diffuser ce qui dans l’histoire du métier a été construit comme des réponses jugées efficaces à des problèmes ordinaires de travail ou d’apprentissage.

La troisième, laboratoire, vise à permettre aux enseignants d’expérimenter de nouveaux outils ou manières de faire et ainsi de modifier leurs connaissances et leurs conceptions. »

Concevoir des formations pour aider les ENSEIGNANTS À FAIRE Réussir tous les élèves– Une synthèse des réflexions et des outils du centre Alain-Savary au service des formateurs – IFÉ

 

Objectif DêBAT, dans une logique d’accompagnement des équipes, ouvre un nouvel espace :

Ce conservatoire rassemblera désormais :

  • des articles : une sélection de lectures utiles et/ou complémentaires à la démarche ;
  • vos outils : cet espace rassemble les outils et les pratiques développés par les équipes du réseau d’Objectif DêBAT.
  • vos démarches avec les élèves : cet espace présente les démarches mises en oeuvre avec les élèves dans les établissements du réseau d’Objectif DêBAT.

 

Le conservatoire a pour fonction d’identifier et de diffuser l’ensemble des ressources pertinentes pour agir durablement au service du bien-être et du bien-apprendre pour tous à l’École.

Il a également vocation à être mobilisé pour le travail que vous menez dans les phases OSER et VALORISER de la démarche proposée par Objectif DêBAT.

 

L’Équipe Objectif DêBAT vous invite à nous transmettre les outils, les pratiques ou les démarches que vous avez élaborés, conçus ou mis en oeuvre dans le cadre  de vos réflexions collectives.

Ceux-ci seront mis à disposition de l’ensemble des équipes du réseau d’Objectif DêBAT via l’espace collaboratif, puis versés dans l’espace Conservatoire.

 

Visiter le Conservatoire


Préambule pour tous les apprenants

“Tous chercheurs”: Puisque la recherche en sciences cognitives montre que nous sommes tous nés chercheurs, que les plus jeunes auteurs de publications scientifiques ont huit ans et puisque les chercheurs sont d’excellents apprenants, nous pouvons tous développer nos apprentissages en cherchant, en nous questionnant, en expérimentant, en nous appuyant sur les progrès des technologies et des connaissances, sur ce que d’autres ont fait avant nous ainsi que sur un réseau de pairs et de mentors.

Dans cette perspective, nous avons tous la capacité de développer une pratique réflexive pour réfléchir sur nos apprentissages, apprendre de nos erreurs et de nos questionnements. Nous progressons tous plus vite quand nous pouvons trouver des mentors bienveillants, “gravir les épaules de géants”, aider les autres à avancer en devenant mentor à notre tour, documenter et partager nos explorations et nos expériences. Pour y parvenir, il conviendrait, autant que possible, d’éviter les logiques de compétition et de défiance pour promouvoir autour de soi une dynamique de confiance et de coopération.

Vers une société apprenante. Catherine Becchetti-Bizot, Guillaume Houzel, François Taddei -p60 – http://cache.media.education.gouv.fr/file/04_-_avril/42/1/Rapport_recherche_et_developpement_education_752421.pdf

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.